Tél. Téléphone
  • Ile-de-France • Centre
    01 40 50 19 42
  • Hauts-de-France • Normandie
    03 74 09 83 62
  • Bretagne • Pays de la Loire
    02 57 64 07 94
  • Nouvelle-Aquitaine
    05 35 54 59 88
  • Occitanie
    05 82 95 39 28
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur • Corse
    04 84 49 62 64
  • Auvergne-Rhône-Alpes
    04 28 29 61 35
  • Grand-Est • Bourgogne
    03 52 74 06 68

Quels besoins en électricité ?

Quels besoins en électricité ?

Tout savoir sur les besoins en alimentation électrique pour votre événement
 

Sans électricité, pas d’événement ! D’où l’importance de ne pas reléguer la question de l’organisation électrique dans les tréfonds de votre to-do list. Pour ne pas passer à côté de cette étape essentielle, voici trois conseils simples et efficaces. A suivre sans modération.

Evaluer l’ensemble des besoins

A chaque événement, son installation. Il faut donc bien comprendre l’organisation électrique pour pouvoir la maîtriser et travailler au mieux avec des prestataires qualifiés. Quels sont les besoins en électricité ? Cette question est un préalable indispensable qui vous évitera une surcharge électrique. Une trop grande quantité de courant qui passe dans des fils électriques, peut provoquer des coupures, une dégradation du matériel et dans le pire des cas, un incendie. 
Pour commencer, évaluez vos besoins et ceux de chacun de vos prestataires : éclairages intérieurs et extérieurs, matériel nécessaire au traiteur (gaz ou électricité), platine du DJ, sonorisation du lieu, chauffage, etc. 

Lister les sources d’alimentation disponibles sur le lieu

Quelles sont les installations électriques disponibles in situ ? Si votre tente événementielle se trouve dans la cour d’une entreprise ou au milieu d’un champ, les ressources en énergie ne seront pas tout à fait les mêmes ! 

A proximité d’un réseau déjà établi, il vous faudra étudier les possibilités de raccordement et vous assurer de la conformité des installations. En revanche, dans le cas où il n’y aurait pas de source d’électricité proche du site, il faut rapidement prendre contact avec Enedis afin qu’il réalise les travaux nécessaires à un raccordement provisoire. Prenez soin de faire la demande au minimum trois mois avant la date de votre événement. L’électricien réalisera le raccordement à partir du poteau électrique le plus proche de l’événement.
Vous pouvez également opter pour une solution électrique autonome : le groupe électrogène. Assurez-vous que l’on vous propose un modèle silencieux (surtout s’il se trouve à proximité du lieu de l’événement). 
Dans tous les cas, n’hésitez pas à prévoir un groupe électrogène de secours pour parer à toutes déconvenues. 

Anticiper et prévoir le matériel adéquat

Une fois la source de courant identifiée, il faut y raccorder les différents « postes » électriques via des câbles, armoires, coffrets, rallonges… Autant de matériel qui permettra d’assurer la bonne distribution du courant. 

Quelle que soit la source (poteau ou groupe électrogène), un raccordement électrique nécessite l’installation par un professionnel d’une armoire de laquelle partira le câble principal. Plus l’armoire est loin de l’événement, plus le câble devra être conséquent. Sans quoi l’installation risque la surchauffe. Au bout de ce câble, un coffret de distribution permettra de répartir l’électricité (par le biais d’autres câbles) vers les différentes installations. Pour être convenable, privilégiez une source électrique située à une distance inférieure à 150 mètres de l'événement.
De manière générale, mieux vaut s’adjoindre les compétences d’un professionnel avec qui le courant passe. Il sera en mesure de vous accompagner sur ce volet technique et de vous présenter des solutions adaptées. Certains prestataires proposent d’assurer une maintenance (et la sérénité de l’organisateur) tout au long de la journée.

Écrit par Anne-Laure et Géraldine - 30 juillet 2019