Tél. Téléphone
  • Ile-de-France • Centre
    01 40 50 19 42
  • Hauts-de-France • Normandie
    03 74 09 83 62
  • Bretagne • Pays de la Loire
    02 57 64 07 94
  • Nouvelle-Aquitaine
    05 35 54 59 88
  • Occitanie
    05 82 95 39 28
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur • Corse
    04 84 49 62 64
  • Auvergne-Rhône-Alpes
    04 28 29 61 35
  • Grand-Est • Bourgogne
    03 52 74 06 68

Mariage champêtre en bord de mer

Mariage champêtre en bord de mer

Réception de mariage champêtre proche d'Arcachon

C'est dans le bassin d'Arcachon qu'a eu lieu ce sublime mariage champêtre dans une villa donnant sur la plage des Abatilles le 8 septembre dernier. 

Un chapiteau en bambou pour un mariage au bord de mer en Nouvelle-Aquitaine

Comme si l’air de la mer ne suffisait pas, un joli vent champêtre a soufflé sur la Maison de maître ce jour-là. Un mariage à l'ambiance bohème chic, sous un chapiteau en bambou, atypique, pour fêter ça comme il se doit.

Mariage champêtre sous un chapiteau bambou

Après le cocktail savouré côté plage, les 150 invités se sont retrouvés pour dîner dans le joli chapiteau bambou dressé par Atawa. Cet abri naturel s’intégrait parfaitement dans l’environnement du jardin situé en bord de mer au Bassin d'arcachon, à croire qu’il était là depuis toujours... 225 mètres carrés sur un plancher surélevé au milieu duquel trônait un magnifique mât en bambou, dressé comme un totem, comme un drôle de roi de la forêt. Une déco sobre et chic, quelques guirlandes et des fleurs authentiques pour ne pas tout gâcher. Un grain de beauté en toute simplicité. Après le dîner, le parquet a tremblé, la solide toile a vibré, le chapiteau en bambou a dansé… Jusqu’au chant du coq, le lendemain matin. Le chapiteau s’est ensuite doucement réveillé autour d’un brunch au goût iodé pour rassasier les fêtards éreintés…

Mariage en bord de mer dans le bassin d'arcachon

Grâce à Atawa et son chapiteau bucolique, la campagne s’est invitée à prendre un bol d’air salé sur le lumineux bassin d’Arcachon, pour un mariage en bord de mer réussit. 

Écrit par Ombeline - 19 juillet 2019
Retour aux articles

On parle de votre projet ?